MUAYTHAIFORUM Index du Forum
 
 
 
MUAYTHAIFORUM Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les Enfants qui combattent en Thailande
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MUAYTHAIFORUM Index du Forum -> MUAYTHAI FORUM -> MUAY THAI
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Didier
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2005
Messages: 2 928

MessagePosté le: 05/01/2010 23:37:45    Sujet du message: Les Enfants qui combattent en Thailande Répondre en citant

Je post rien encore j'attend vos comment et réaction dabord.
_________________
Les coups plus t'en prend , plus t'apprend et enfin tu comprend !!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 05/01/2010 23:37:45    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Didier
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2005
Messages: 2 928

MessagePosté le: 07/01/2010 00:25:02    Sujet du message: Les Enfants qui combattent en Thailande Répondre en citant

J'ai envie de chialer putain j'ai fait un texte qui ma pris 1 heure au moins et je l'ai effacé ... Putain le self control en ce moment pour pas frapper sur mon clavier


Je suis désolé j'essaye de le refaire mais franchement trop déçu MERDEEEEEEEEEEEEEEEEEEE putain le travail perdu , trop la haine et plus de motivation a le refaire. C'est minuit 30 on verra deain peut être
_________________
Les coups plus t'en prend , plus t'apprend et enfin tu comprend !!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Christophe
Samrong master
Samrong master

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juil 2008
Messages: 16
Age: 37
Localisation: paris

MessagePosté le: 07/01/2010 11:58:31    Sujet du message: Les Enfants qui combattent en Thailande Répondre en citant

oui ça énerve ça!! :-)
allez courage, réécris-le, ça m'intéresse de le lire... ;-)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dennikine
radjadamnern master
radjadamnern master

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 80
Age: 32

MessagePosté le: 07/01/2010 15:17:41    Sujet du message: Moi perso ça me choque pas! Répondre en citant

Salut à tous,

Pour en venir directement au sujet des combats de boxe thaï chez les enfants et les jeunes (- 18 ans), personnellement je n'y vois aucun inconvéniant, bien au contraire même, si et seulement si :

- Les enfants combattent entre eux (pas d'adultes) et dans leurs catégories respectives. Pour les 16/18, je moins certain. Dans certains cas, il est possible que rencontrer des boxeurs de 20, 22, 26 ans ne soient pas un problème, pour peu que les expériences et les gabaris coincident !?! Mais bon, j'avou ne pas avoir d'idées figées et arrêtées sur ce point.
- Les enfants sont volontaires et non contraints (difficile à assurer ... je vous l'accorde) pas le staf
- Si un médecin cautionne, indépendant assure avant chaque combat que la santé, des deux combattants en présence, le permet sans risques

Le sport c'est tellement plus formateur que les consoles de jeux ... qu'il serait domage de les en priver !
_________________
"Dans le sport, l'homme reprend ses droits. Il reconquiert la discipline, la seule liberté qui soit douce."
Revenir en haut
Didier
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2005
Messages: 2 928

MessagePosté le: 07/01/2010 23:40:16    Sujet du message: Les Enfants qui combattent en Thailande Répondre en citant

Bon je voulais en faite symplement éclaircir un peu le sujet pour ceux qui ne savent pas trop exactement comment cela se passe en Thailande pour les enfants.

Il faut dabord savoir que le Muay Thai en Thailande est pas seulement un sport que l'on pratique pour le plaisir ou enseigné à l'école ou encore pratiqué à l'armé, mais tout symplement un travail à part entière ou plus symplement une façon de gagner sa vie.
Juste pour préciser : un Nakmuay (combattant), selon le nombre de combat qu'il fait par mois, ou l'importance de son combat ( si c'est pour un titre, une ceinture, .....) il peut gagner bien plus qu'un prof d'école par ex. Pendant les combats il peut y avoir aussi des sponsor, ou encore des primes que le Nakmuay peut recevoir suivant les paris mis sur lui. Tout cela pour dire l'importance que représente ce sport et les raison pour lesquelles beaucoup d'enfant choisissent ou plus tot dirai-je sont désigné par leur parents a suivre cette voie des leur plus jeune enfance. Grace à lui , la famille peut vivre des revenus de se que rapporte les combats de leur progéniture. Il est bien clair que la somme gagné par les Nakmuay varie selon son expérience , sa popularité , ses titres, l'enjeu du combat ...... Mais à la fin du compte un combat représente de l'argent !!!
Il y a plusieurs possibilitée pour un enfant d'entrer dans un camps. La première Le camp prend sous son aile toute l'éducation en charge de l'enfant, soit parce qu'il a pas de parents, soit les parents ont pas d'argent pour s'en occuper .... Donc le camp lui offre un logement, la nourriture, et un enseignement scolaire. En échange l'enfant va suivre les entrainements , puis combattre pour le camp. L'argent reçu pour son combat va aller au propriétaire du camp. Puis une somme est mise de côté pour l'enfant qui lui sera remise plus tard , ou alors si l'enfant à des parents, remise à eux. Pour ce qui est du pourcentage perçu par le camp , je ne préfère pas dire de connerie, mais il semblerai que ce soit du 50% ..... Mais bon on peut pas vraiment en être sur car y a toujours magouilles, ou autres petites choses qui entrent en jeu aussi . ( donc pas d'affirmation de ma part sur la somme exacte )

Pour parler plus concretement de comment se passe la vie pour ces enfants dans un camp, la aussi je ne généraliserai pas car je parlerai seulement de celui que j'ai vu à chiang Mai dans le camps du Siam number one . Ce camp a beaucoup d'enfant sous sa garde, le plus jeune à l'époque ou j'y étais devais avoir 7 ans je crois..... il y avait env. 6 ou 7 enfants, et en gros ils avaient dans les 12 , 14 ans.
Alors le matin il se levaient tot , pour aller courir, puis retour au gym un peu de sac , déjeuner puis depart pour l'école. De retour l'après midi entrainement jusqu'en début de soiré puis miam miam et voila , 6 jours par semaines puis le samedi combat . ( pas forcement tout les samedis non plus ) Dimanche seul jours de repos.

Maintenant l'endroit ou ils vivent , eh bien tout symplement dans le camps, je me rapelle d'un matin tot j'avais completement oublié que c'était dimanche (donc fermé) et je suis arrivé au gym, et tout le monde dormait ... ils y en avait dans des sac de couchages, d'autres dans des couvertures, et un des entraineurs dans un amac LOL. Et ils étaient pas dans des lits, mais sur le ring, sur le sol 8tapis) vers les sac....
Pour la plus part, ils ont rien comme objets personnels, dans le camp il y a une tv. et une chaine stéréo, c'est en gros les seuls divetissement qu'ils ont.

(juste une petite parenthèse , quand mes entraineurs sont arrivé a mon camps le premier jours, ils sont arrivé avec juste un sac a dos , on leur a demandé surpris , mais ou sont toutes vos affaires, vous venez dans le camp pour tout le temps , pas juste un jour ..... et ils nous ont répondu que c'était la toutes leur affaires. ) Sa ma choqué de voir que les pauvres avaient toute leur vie juste dans un sac à dos. pour montrer que la vie est pas facile pour tout le monde la bas.

Pour en revenir aux enfants, eh bien tout les Nakmuay qui vivent ensemblent, se font eux même à manger, et leur lessive à la main qu'ils font suspendre derrière le gym pour sécher. Les toilettes et douches, c'est des grands seau en plastique qu'il remplissent d'eau et pour se doucher prennent une petite bassine pour se la verser sur la tête et le corp ( pas d'eau chaude) .
Pour ce qui est des combats, ils se déplacent avec le pick up du caps ou ils montent tous à l'arrière et vont rester comme sa tout serré pendant plusieurs km et plusieurs heures, jusque au fin fond fond des endroits perdus de la région . village, ou ville de campagne, tout est bon a prendre du moment qu'on y organise des combats de Muay Thai. Sur ces milliers de petit Thais , seulement une poignée sera repéré par un promoteur qui fera de lui son poulain et deviendra un grand Champion !!! Soit le propréitaire du camp parviendra lui même a faire de son Nakmuay un champion, soit un promoteur ou un autre camp demandera a lui acheter son combattant, et s'occuperons de'en faire un champion. Les autres finiront leur carrière de Nakmuay avec 100 ou 300 combats et se retrouveront peut être comme entraineur, chauffeur de taxi, ou encore videur dans une boite.....

Pour ce qui est de la cadence des combats, je réecrit seulement ce qu'un des entraineurs d'un gym ma dit .
Quand je lui ai demandé quand il a commencé a boxé, il ma répondu a 6ans, et je lui ai dit combien de fois par mis tu combattais ? Et il ma répondu : des fois je fesait un combat puis le lendemain un autre puis sa recomençait la semaine d'apres. Je lui ai dit que c'était bizzare, comment pouvait il se remettre d'un combat aussi vite.... ? Il ma dit eh bien c'est bon quand on est petit pas de probleme on se remet tres vite, tu combat l'apres midi et le soir tu as plus rien, alors tu peux recombattre le lendemain....

Bref impressionnant . Voila , je n'ai fait que de décrire comment cela se passait pour ces enfants. Vu qu'il y a des centaines de camps a travers la Thailande, allant du plus pourris au plus somptueux, et que chaqu'un veut s'en sortir, je ne peux pas en dire plus sur les conditions de vie de chaqu'un un de ses enfants et donc la manière que leur entrainement est mené. Il est clair cependant que c'est pas rose pour eux tout les jours, mais est moins bien que de bosser dans une mine a charbon, ou dans un champs de riz toute la journée le dos plié en 2 pour rammasser du riz, de porter des sac de pierres ....... Ils ont pas notre chance , mais est vraiment une si mauvaise façon de gagner sa vie ??? J'ai tropde pour et contre si j'y pense . Donc voila je vais en Thailande je respecte ce qu'ils font comme ils vivent leur façon d'être.... on ne peut pas changer le monde.
Ce qui me fait le plus réfléchir, c'est : est-ce vraiment traumatissant pour le corps de ses petit de commencer a se frapper dessus aussi petit ? plus tard auront'ils des gros problèmes avec leur os, ou autres ? Je n'ai rien pour l'instant qui me dit que oui, quand je regarde des gars comme Buakaw, pour pas en siter d'autres, a part des cicatrices, il a pas l'air d'être plus cassé que sa. Faudrai pouvoir faire une statistique sur de vieux Nakmuay a la retraite et comparer leur états de santé avec un vieux qui a pas pratiqué de Muay Thai. Mais bon je vais pas aller chercher aussi loin LOL , je pense que y a beaucoup plus pire dans le monde et c'est un mode de vie en Thailande donc pour moi pas de problème.

p.s photos des enfants du siam number one (avril 2005)




Voila je l'ai fait !!! nunchaku je vais matter un film pour me reposer maintenant hahahaha
_________________
Les coups plus t'en prend , plus t'apprend et enfin tu comprend !!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dennikine
radjadamnern master
radjadamnern master

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 80
Age: 32

MessagePosté le: 08/01/2010 01:13:15    Sujet du message: Vécu et descriptions intéressantes ... Répondre en citant

Salut Didier,

Je profite de ce Topic (car c'est je crois la première fois que j'ai à rebondir directement sur un de tes messages) pour tout d'abord te remercier du temps que nous accorde régulièrement. C'est un acte généreux, très révélateur. Merci.

Je n'ajouterai rien à ta description, qui démontre bien que c'est un sujet qui te tracasse depuis quelques temps déjà Embarassed car je n'ai jamais été en Thaïlande (ça commence bien pour moi siflet )

Mais j'ai cependant visité comme toi un certain nombre de pays qu'on qualifierait assez aisément de misérables : Irak (en plein embargo), Égypte, Sud (kurde) de la Turquie (très différent naturellement des plages côtières) etc.

Et comme en Thaïlande, je présume, la vie est très difficile pour un très grand nombre d'individus. Ainsi, quant tu dis que les enfants dormaient sur des tapis avec des couvertures, la réalité c'est que de toutes façons ils auraient dormis sur des tapis avec des couvertures ... chez eux comme au gym ! qu'ils fassent de la boxe ou non ! Idem pour la "douche" sans eau chaude, ou la nourriture ...

La seule chose qui change réellement leur quotidien c'est que là, dans ce cas précis, ils font quelque chose de grand, de fort, de respectable : du sport et à un haut niveau (meme si c'est pas toujoursreconnu ou payant ... je parle dans l'absolu). Alors qu'autrement ils auraient fait quoi après l'école : ramassage de riz (comme tu l'as bien dis) pour les gosses pauvres des campagnes ou encore : vols, prostitution (il parait que certains apprécient les "jeunes boxeurs" ... de 40 ans et + évidemment), trafics et consommation de drogues ?!? Rien que du vulgaire

Évidemment, surement qu'une partie minime d'entre eux auraient pu devenir médecins ou avocats ! Mais on sait tous que dans le monde entier (idem pour la France des "droits de l'Homme" riche) un fils de prolo, ça devient à 99% ensuite dans la vie : un prolo de plus !

Ce phénomène, nommé par P BOURDIEU : REPRODUCTION SOCIALE (je refais ce que font déjà les miens) s'applique partout et surtout dans les pays pauvres (qu'on nomme hypocritement : en voie de développement) comme le Thaïlande.

Or, le sport de haut niveau (je ne l'apprendrai pas à toi !!!) comporte, je pense, plus d'avantages que d'inconvénients (car il y en a toujours comme dans toutes les options de la vie). Car de toutes façons ces enfants n'auraient jamais eu la même vie qu'un enfant en Occident peut avoir ...

Enfin, je conclurai par dire - bien que ce ne soit pas directement le sujet - que la vie, une enfance difficile, même éprouvée par un entrainement intensif, peut être à l'origine d'une bonne vie (une vie honnête, source d'apprentissage sur soi même et sur le monde) et inversement !

Et qu'en conséquence (et là je vais caricaturer volontairement la situation pour être sur d'être compris!) il n'est pas dit que le vie, extrêmement difficile, d'un jeune de boxeur de 16 ans ne soit pas meilleure, plus agréable à vivre même, qu'une vie d'un adolescent de chez nous, noyé dans :

- les futilités qui rendent ignare : problèmes existentiels liés à la mode vestimentaire du moment et aux filles dégénérées qu'on souhaite ... "honorer comme il se doit" !
- les problèmes familiaux (divorces des parents dans un cas sur trois en IDF)
- les soirées nocturnes décadentes (see, sex and sun) et qui logiquement pousse le jeune européen à perdre de vue l'essentiel de la vie (camaraderie saine, famille, études, respect des anciens et des traditions) avec excès d'alcool et autres substances "rigolotes" au début - puis dramatiques à la fin.

Naturellement, un boxeur thaï vivra sans doute un peu moins longtemps qu'un "night clubbeur" parisien (accessoirement vendeur de slips la journée chez Célio), mais si finalement, on met de cotés ses émotions et qu'on garde en tête le vieil adage, qui dit : Mieux vaut être lion mort, qu'un rat vivant ! Et bien on se recadres vite, non ?

Personnellement, si j'étais invité à choisir entre la vie de l'un ou de l'autre, pour une émission télé toute pourrie style "Vie ma vie" ... et ben entre ça pecho et ça : 16 perso y'a pas de doutes c'est direction les jap pour poings et puis ensuite : advienne que pourra !!!

Salutations respectueuses à tous,

PS : Pour info, moi, contrairement à Didier, j'ai écris après le film
_________________
"Dans le sport, l'homme reprend ses droits. Il reconquiert la discipline, la seule liberté qui soit douce."
Revenir en haut
kheredine
Channel 7 master
Channel 7 master

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2008
Messages: 60

MessagePosté le: 08/01/2010 09:04:29    Sujet du message: Les Enfants qui combattent en Thailande Répondre en citant

La vie (miserable) d'un jeune de pays (en voie de developement) ou (sous developpés) ?
Mais pour que le dit jeune sache que sa vie est moins bien que celle des autres pays developpé faut deja qu'il les connaisse ces vies la.
Moi j'ai vu des enfant miserables,qui du matin au soir avait le sourire,leur mere les appelaient pour mangé (2 fois par jour) le seul et unique plat qu'ils ont toujours connus agrementé avec des fois un fruit de saison du coin.
Qu'on leurs ofre un pantalon ou un tee shirt neuf pour eux c'est un magnifique cadeau,qu'il gardait pour la rentrée quand il sont scolarisé,meme si ça vient de chez Tati et pas chere.
Pour moi c'est cette vie Moderne Occidental qui s'eloigne de l'essentiel,mais le pire c'est que certain pays en voie de developpement cherche a toup prit cette exemple au detriment de la perte de leurs identitées.Dommage on devrait faire le bon trie et prendre le meilleur de chaque pays.Mais bon c'est pas moi qui vait refare le monde.
Revenir en haut
Didier
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2005
Messages: 2 928

MessagePosté le: 08/01/2010 09:29:31    Sujet du message: Les Enfants qui combattent en Thailande Répondre en citant

champion merci a toi dennikine pour ton message. C'est peut être con ce que je vais te dire mais je réflechissait même pas a cette façon de voir les choses quand tu parles de la jeunesse d'ici . Bon apres y un petit écart entre le combattant de 5 ou 6 ans et celui de 16ans. Mais il est vrais que c'est parfois lamentable de voir ou en sont les jeunes de nos jours.
Par exemple dans mon quartier qui est loin d'être un quartier a ( probleme ou pauvre ) je trouves tout les jours depuis une semaine (parce qu'il y a les vacances scolaires ) des jeunes posé toute la journée au rez de chaussé de l'immeuble .... Ils font quoi ? eh bien ils fument et glandent la .... Pourtant c'est pas des jeunes de l'immeuble, c'est juste parce que c'est au chaud. Bon je m'éloigne un peu du sujet principale, mais c'est vrai que eux ne doivent surement manquer de rien vu les vetements qu'ils portent ( marque) mais ils trouvent pas mieux comme occupation ....... clope et glande. C'est dommage en tout cas , ce qui ne veut pas dire qu'ils sont mauvais , loin de la mais les parents y sont aussi pour quelque chose, souvent c'est un manque de temps consacré pour son enfant, donc moins de controle .

J'oubliais juste un petit détail pendant les combats , c'est important aussi d'avoir un bon arbitrage pour stopper au bon moment le combat pour pas que l'enfant ou le nakmuay tout symplement subisse de graves blessures alors qu'il est deja out ... scusez moi de cette petite parenthèse mais sa m'est revenu LOL je voulais l'inclure dans mon post précedent et c'est la qu'il m'est revenu hahahaha
_________________
Les coups plus t'en prend , plus t'apprend et enfin tu comprend !!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dennikine
radjadamnern master
radjadamnern master

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 80
Age: 32

MessagePosté le: 08/01/2010 10:22:46    Sujet du message: Les enfants - les combats - les arbitres Répondre en citant

Oui, et on pourait meme rever d'un monde meilleur, ou serait généraliser le concept de l'arbitre qui stop les combats "avant le massacre" ... aux combats des adultes l hhhaaaaa hhhaaaaa ......
_________________
"Dans le sport, l'homme reprend ses droits. Il reconquiert la discipline, la seule liberté qui soit douce."
Revenir en haut
dennikine
radjadamnern master
radjadamnern master

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 80
Age: 32

MessagePosté le: 08/01/2010 10:40:21    Sujet du message: Les Enfants qui combattent en Thailande Répondre en citant

kheredine a écrit:
à dit :

"... dommage on devrait faire le bon trie et prendre le meilleur de chaque pays.Mais bon c'est pas moi qui vait refare le monde.
"


Perso. je pense que chaue peuple, chaque pays devrait puiser le meilleur de son histoire (et non pas de chaque pays). Ainsi, garderions nous la singularité de chaque nation.

En effet, si tout le monde prend le meilleur du tout, de Las Vegas à Bagdad en passant par Moscou et Alger on aura les memes mecs avec les memes fringues qui mangent les memes choses (surement Mac Do) et pire ... ils penseront et donc agiront pareils !!! Bref un monde uniforme rire

Comme pour les océans, les forêts tropicales et autres lieux géographiques menacés ... je suis favorables à la bio diversité, au droit à la différence (dans le respect cela de soi) des Peuples et des Cultures !

Ainsi, dans 100 ans on trouvera peut etre encore des boxeurs thai en Thailande ...

Bon là on a carrément dérivé dans le sujet initial, mais bon ... ça me semblait important alors voilà. Pardon d'avoir ramené ma fraise pour si peu nospeak
_________________
"Dans le sport, l'homme reprend ses droits. Il reconquiert la discipline, la seule liberté qui soit douce."
Revenir en haut
fane
Lumpinee master
Lumpinee master

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 253
Age: 29
Localisation: 27

MessagePosté le: 08/01/2010 10:43:18    Sujet du message: Les Enfants qui combattent en Thailande Répondre en citant

dennikine a écrit:
kheredine a écrit:
à dit :

"... dommage on devrait faire le bon trie et prendre le meilleur de chaque pays.Mais bon c'est pas moi qui vait refare le monde.
"


Perso. je pense que chaue peuple, chaque pays devrait puiser le meilleur de son histoire (et non pas de chaque pays). Ainsi, garderions nous la singularité de chaque nation.

En effet, si tout le monde prend le meilleur du tout, de Las Vegas à Bagdad en passant par Moscou et Alger on aura les memes mecs avec les memes fringues qui mangent les memes choses (surement Mac Do) et pire ... ils penseront et donc agiront pareils !!! Bref un monde uniforme rire

Comme pour les océans, les forêts tropicales et autres lieux géographiques menacés ... je suis favorables à la bio diversité, au droit à la différence (dans le respect cela de soi) des Peuples et des Cultures !

Ainsi, dans 100 ans on trouvera peut etre encore des boxeurs thai en Thailande ...

Bon là on a carrément dérivé dans le sujet initial, mais bon ... ça me semblait important alors voilà. Pardon d'avoir ramené ma fraise pour si peu nospeak



Sa dérive mais j'aime bien ta philosophie jap
Revenir en haut
cirdec
Channel 7 master
Channel 7 master

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2009
Messages: 32
Age: 21
Club: Bihorel
Localisation: Rouen

MessagePosté le: 08/01/2010 11:39:45    Sujet du message: Les Enfants qui combattent en Thailande Répondre en citant

Perso , je trouve qu'il y a des truc quand même choquant.

Par exemple, didier, tu parles des familles qui "abandonnent" leurs enfants au gym car ils ont pas d'argent pour les éduquer. Il faudrait peut être pas que le sport devienne une sorte de DASS qui prenne le relais sur l'éducation que les parents doivent apporter. Je trouve sa un peu facile, il faut que les parents prennent la responsabilité de leur acte.

Et on en pas encore parler, mais le plus important c'est que les enfants expriment leur choix. S'ils veulent faire ce sport, ok pas de problème, mais s'ils ont d'autre ambition, on doit les laisser partir. Bon après, je sais que cela est un peu théorique mais je pense que c'est le plus important :la liberté du choix de la vie que l'on souhaite avoir !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alek Forti San
Channel 7 master
Channel 7 master

Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2005
Messages: 32
Age: 25
Localisation: Bruxelles (Belgique)

MessagePosté le: 08/01/2010 11:59:04    Sujet du message: Les Enfants qui combattent en Thailande Répondre en citant

DENNIKINE, ton post recentre bien les vrais valeurs de la vie et ton analyse concernant les enfants boxeurs rejoins la mienne.

Quand je suis parti la 3eme fois en Thailande, j'ai été dans un camp au Nord de la Thailande à UBON Rattachani, un vrai camp thai tenu par des thais et 8 enfants boxeurs, j'étais le seul "farang" du camp.
Ce fut ma plus belle expérience.
Le jour ou j'ai boxe, tous les gosses était à l'arrière de pick-up avec moi, 1 enfant du camp allait également boxer, on s'est soutenu mutuellement ;-) lui a gagné, moi je me suis fait mettre KO au 4eme round (soit....)
Je suis resté là-bas deux mois, ils dormaient tous dans la même chambre (qui était loin d'être insalubre) partait à l'école le matin et venait s'entrainer l'après-midi.
Le samedi, la sieste était obligatoire, ce qui n'empechait pas certain de partir au cyber-café en cachette pour jouer à la Playstation.
Ils sont boxeurs, mais restent des enfants avant tout, avec des envies et des goûts de leurs âges, et quand je ramenais des donuts de chez "Mr. Donut", y a pas plus beau que la joie dans leurs yeux.

Le proprio du camp m'a dit que tous venait de famille pauvre et que lui voulait en faire des bons "nakmuays" une prime de combat va au camp, mais une partie va à la famille du gosse. (je ne connais pas le pourcentage).


Rien que d'en parler, j'ai envie de prendre un billet, là, maintenant ppp
_________________
"Tout est possible, il suffit d'y croire"

http://nakmuay006.skyblog.com/
Revenir en haut
Christophe
Samrong master
Samrong master

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juil 2008
Messages: 16
Age: 37
Localisation: paris

MessagePosté le: 08/01/2010 12:45:13    Sujet du message: Les Enfants qui combattent en Thailande Répondre en citant

Merci Didier, très intéressant.

Et je suis tout à fait d'accord avec les autres et la comparaison avec ici, il faut aller au delà des apparences, le bonheur ne repose pas sur ce qu'on a mais sur ce qu'on fait.

Dans le camp pour Thaï que j'avais visité avec des jeunes combattants (enfants et ados), je ne sais pas si c'est parce que j'étais là à les regarder pendant deux heures, mais il y avait une super ambiance, entre les jeunes, comme entre les entraineurs et les jeunes. Et pourtant ils en suaient... Même pour le clinching, 20 fois le plus petit a valdingué à terre, 20 fois il a salué l'ainé avec le sourire (ok, ça ne peut être qu'une marque de politesse) avant de reessayer; quant aux ados, c'était la franche rigolade malgré la 'violence' (si c'était M6 qui nous aurait monté les images) des prises. Le seul qui n'avait pas l'air de s'amuser, qui ne s'entrainait ni physiquement ni techniquement sérieusement alors qu'un entraineur s'occupait de lui uniquement, pendant que les autres couraient, ne ressemblait pas à un combattant mais à un de nos écoliers, avec ses kilos en trop, son goûté (des chips...) et la voiture qui vient le chercher après son activité du soir... Par contre ceux qui se donnaient à fond ("exploitation, scandale!", criraient certains ici) avaient l'air de s'éclater...
Ensuite, ce n'est qu'un témoignage de l'entrainement, je ne connais pas leur vie en dehors. (la douche était comme décrit par Didier... J'ai vécu quelques mois dans ces conditions en Afrique et ça n'a rien d'extraordinaire, ça devient très vite normal de se laver avec un seau d'eau froide et en plein air, dans un pays chaud, même si avec un bon commentaire et deux violons on arrivera à faire pleurer dans les chaumières arf )

Par contre, s'il y a des camps avec maltraitances, privations car l'enfant n'est pas bon, qu'il ne peut pas aller à l'école, qu'il est loin de ses parents et qu'il en souffre car le camp ne remplace pas affectivement sa famille, etc etc... bien sûr je trouverais ça nul, mais ça n'a rien à voir avec la boxe thaï...

Sinon, si un médecin ou autre connait le sujet des séquelles, ça pourrait être intéressant, pour sortir des à prioris dans un sens ou dans l'autre sur ce sujet?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Didier
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2005
Messages: 2 928

MessagePosté le: 08/01/2010 13:26:43    Sujet du message: Les Enfants qui combattent en Thailande Répondre en citant

Oui j'en reviens a ce fameux seau d'eau..... en fait c'est vrai que c'est pas que dans les camps que cela se passe comme sa, mais dans la plus part des foyer, donc c'est pas un point négatif par raport a l'hygiene de vie plus rudimentaire dans un camps que dans une maison...

Sinon quand on dit laisser le choix a l'enfant de choisir ..... oui ce serai bien mais le laisse ton dans certaines religions par exemple ??? N emange pas sa, ne fait pas sa ..... Je veux pas en dire plus car certains sont sensible a cela et je ne veux pas les blesser mais pour dire que c'est pas non plus un choix a la base mais une tradition pour faire comme les autres membres de la famille et que l'on ne cherche plus vraiment le comment du pourquoi on fait ceci ou cela et pas les autres... Pareil pour ces petits Nakmuay je pense.


Aoui je rajoute que pour ce qui est de la tradition espérons que le muay thai ne changeras pas non plus ces réglements à cause des Européens qui eux le font suivant leur fédération ou autres ( protection, sans coude.... ) car je ne veux pas dire de conneries, mais la Thailande a déjà cahngé une règle, c'est quand on anvoie un middel par ex. et que l'on attrape la jambe de son adversaire, avant ou pouvait faire plusieurs pas en gardant la jambe de l'autre, puis le frapper puis encore marcher et refrapper. Mais maintenant c'est bloquage, un pas et on doit soit balancer la jambe soit frapper, mais pas possible de marche plus .... Si y a des personnes qui savent un peu plus a propos de cela , et pourquoi a t'on changé cette règle ?
_________________
Les coups plus t'en prend , plus t'apprend et enfin tu comprend !!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 02:08:39    Sujet du message: Les Enfants qui combattent en Thailande

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MUAYTHAIFORUM Index du Forum -> MUAYTHAI FORUM -> MUAY THAI Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com